Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Non à l'autoroute

NON A L’AUTOROUTE A28-A13 ! (dit contournement Est de Rouen)

24 Mai 2013 , Rédigé par non à l'autoroute

NON A L’AUTOROUTE A28-A13 !  (dit contournement Est de Rouen)

C’est un projet coûteux,

Plus d’un milliard d’euros estimés, alors que ni l’Etat, ni les collectivités locales ne sont en mesure de le financer. Il faut trouver un concessionnaire privé. Donc :

- L’autoroute sera payante.

- Les usagers (camions et voitures) éviteront les péages comme aujourd’hui avec celui d’Incarville, et l’A29.

- Les collectivités devront verser une subvention d’équilibre au concessionnaire, dépense supplémentaire qui les obligera à augmenter les impôts.

C’est un projet destructeur,

- Perte de 240 hectares de terres agricoles. A certains endroits, cette « quatre voies », large parfois de 100m, laissera les habitations à quelques pas de son emprise, rendant la vie difficile aux riverains.

- Détérioration du cadre de vie : dépréciation des biens, bruit, pollution, cicatrices sur les paysages.

- Menace sur la biodiversité, disparition de certaines espèces fragiles, massacre de la forêt de Bord.

C’est un projet inutile,

- La circulation ne se reportera pas sur le contournement de Rouen. Les déplacements domicile-travail (80% sans franchissement de la Seine) et 85% du trafic des poids lourds sont internes à l’agglomération.

- Seuls les poids lourds en transit (15% du trafic poids lourds) sont concernés mais ceux-ci évitent les péages.

D’AUTRES SOLUTIONS SONT POSSIBLES

- Développer les transports en commun accessibles à tous pour la circulation interne à l’agglomération rouennaise. La fermeture du pont Mathilde montre que c’est possible.

- Utiliser les voies existantes en privilégiant l’itinéraire Ouest qui ne demande qu’un aménagement d’accès au pont Flaubert.

- La suppression du péage d’Incarville pour désengorger la RN 15 et rendre plus fluide la sortie de Criquebeuf.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article