Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Non à l'autoroute

Entretien avec M. Leroy Président de la CASE !

12 Juin 2014 , Rédigé par non à l'autoroute

Vous trouverez ci dessous, le compte-rendu de notre entretien avec M. Leroy, président de la CASE.

Lisez bien le passage concernant la subvention d'équilibre de l'exploitation qui engagera les collectivités locales.

La réponse de M. Leroy est iNCROYABLE !!!

 

Mensonge de sa part ? Méconnaissance du dossier ?

 

                Compte-rendu de l'entretien avec Monsieur Leroy du vendredi 6 juin :


Association : Nous dénonçons ce projet qui n'est pas le même qu'en 2005 puisque nous sommes passés pour le barreau eurois d'une route à une autoroute.
Un nouveau débat public aurait du être organisé.


M, Leroy : Je considère que ce projet est le même que celui qui a été voté par la CASE en 2005. Le tracé est retenu, il faut faire avec, on a perdu, alors autant demander des compensations pour cicatriser les plaies de l'autoroute sur l'environnement et limiter les nuisances pour les habitants de la CASE.
- Le viaduc au dessus de la Seine n'est pas une catastrophe.Certains ouvrages d'art sont beaux ! Il faudra juste veiller à bien l'inscrire dans le paysage.
- Pour la forêt, c'est embêtant mais l'autoroute aura obligation de restituer les accès.
La portion sera semi enterrée, un truc dans le genre.
- Pour les communes comme Léry, évidemment, c'est compliqué mais il faut savoir que les aménagements ont vraiment progressé.On est capable à présent de rendre une autoroute très discrète.(visuellement et sonorement )
Je veux insister pour obtenir des autres collectivités qu'elles financent le surcoût causé par les ajouts que nous imposerons au cahier des charges de la DREAL pour 'préserver l'environnement et obtenir des aménagements '


Association :Bon, pour la vue, des buttes, des plantations, pour le bruit,des murs anti-bruit et pour la pollution,les particules fines ? Pas facile de trouver d'aménagement réparateur, pour la biodiversité de la forêt !!!


M.Leroy : Pour la pollution, il y a les arbres ! Cet axe routier est nécessaire pour le développement économique ( axe Calais, Bayonne), pour le désenclavement de la vallée de l'Andelle, pour désengorger Rouen.
Si les décideurs veulent faire une autoroute, c'est que ce n'est pas une lubie !!!
Ils ont forcément réfléchi.


Association:
Ce sera donc un couloir à camions ! Les collectivités locales devront s'engager à financer 25% de la construction et à participer à la subvention d'équilibre de l'exploitation si cette dernière n'est pas rentable, Ne craignez-vous pas de mettre certaines petites communes en difficulté financière.
Les habitants subiront la triple peine : paiement à la construction, à l'usage avec le péage et à la subvention d'équilibre de l'exploitation.


M. Leroy : Oui, ce sera un couloir à camions, c'est comme ça, le transport des marchandises se fait par camions.
Non, il n'y a pas de subvention d'équilibre à l'exploitation de prévue, les collectivités participent seulement à la construction. Le concessionnaire prend ses risques. C'est rentable, tant mieux pour lui sinon tant pis pour lui !!!! C'est certain !!!! Je vais quand même vérifier.
Il est essentiel que ce projet aboutisse.


Association : Le projet ne fait pas consensus chez les élus de la CASE.
Des maires des sept communes de Seine-Bord vous reprochent de ne pas avoir pu voter .


M. Leroy : Ils ont forcément voté à un moment ou un autre dans leur conseil Seine-Bord. Nous le vérifierons.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article