Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Non à l'autoroute

contournement sud est de Rouen- réunion d'Evreux le 3-06-2014

6 Juin 2014 , Rédigé par non à l'autoroute

Bonjour


Ci joint quelques commentaires sur la réunion d'Evreux où j'étais présent et est intervenu au nom de Évreux Nature Environnement.
D'abord un jugement global: bonne participation débat ouvert avec une bonne contribution des opposants au projet
Pour une première fois dans ce type d'assemblée j'ai entendu de la part des élus (partagés sur l’opportunité du projet), une réserve qui contraste avec les discours dithyrambique des défenseurs des infrastructures voir interview de Martin ancien Maire de Louviers sur le site Alcala.
Nous n'avons pas échappé aux discours du nouveau Maire d’Évreux et de la chambre de commerce qui veut nous faire croire que plus de voirie= plus de développement économique.
Cependant le Président du conseil général de l'Eure a émis des réserves sur l'impact environnemental mais surtout sur la possibilité du conseil général a contribué financièrement au projet.
Personnellement mon intervention s'est efforcé de montrer:" qu'il n'y a pas de lien direct entre accroissement de la voirie et développement économique et satisfaction de l'usagé.
En Haute Normandie l'exemple de Neufchâtel en Bray desservi par deux autoroutes A28, A29 qui perd ses industries et de Gournay mal desservis par les réseaux routiers qui les développe, nous le prouve.
Prenant l'exemple d’Évreux qui vivait mieux lorsque deux tiers de ses emplois étaient assurés par des actifs habitant la commune (en 1975) contre un tiers en 2014, j'ai dit que l'avenir n'était pas dans un développement des voies routières qui coutent cher à l'usager, impactent fortement le niveau de vie des habitants et expliquent le malaise actuel des habitants (l'Eure est le département de France où les actifs réalisent le plus de KM en voiture particulière pour aller travailler), mais dans un rapprochement domicile travail.
Que cela était en cohérence avec les projets d'aménagements du territoire évoqué par le Préfet de l'Eure, avec la nécessité de réduire l'impact des emprises sur les terres agricoles.
Qu'en tout état de causes l'investissement de 1 millard d'euros pour déplacé 20 000 véhicules jours était totalement disproportionné avec les possibilités contributives actuelles, de plus j'ai rappelé que de nombreux trafics routiers (comptage sur voirie ) montrent une baisse des circulations liées a de nouvelles pratique comme le covoiturage."
En résumé
Ayant pris connaissance que la moitié du coût est lié a la réalisation des deux ouvrages sur la Seine et ayant mieux perçu que ses ouvrages compte tenu du péage ne seraient peu utilisés,
pour ceux qui doute de l'utilité de telle consultation, je dis que je suis rentré dans la salle en croyant encore a l'utilité de l'ouvrage que j'en suis sorti convaincu de son caractère totalement inapproprié non seulement pour des questions environnementales mais aussi pour des aspects de saine gestion.
Si demain l'on me présente un projet débouchant directement à Tourville la Rivière donc rive droite sur l'autoroute A13, évitant les deux viaducs sur la Seine, coûtant au moins deux fois moins cher et financé sans partenariat public - privé, sans péage je suis susceptible de changer d'avis.
Rien me semble boucler, compte tenu de la forte mobilisation des habitants riverains, que l'unanimisme des élus qui se brise, et du caractère de plus en lus évident des enjeux principalement financiers du projet.
Les monde des défenseurs de l'environnement sur ce dossier peut trouver des alliés
A toute fin utile
Mes amitiés
Jacques Caron

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article